Indices boursiers : comprendre le fonctionnement du sp 500

Publié le : 28 septembre 20215 mins de lecture

L’indice boursier, un outil pour les investisseurs pour analyser, évaluer et comparer de valeurs boursières. L’objectif de l’indice boursier est de présenter la tendance globale de l’économie et la santé d’un secteur d’activité ou d’un marché pour un pays voire un continent. Le S&P 500 est un indice boursier parmi les indices boursiers du monde. Quel est le SP 500 ? Son mode de fonctionnement et sa place dans le monde des bourses.

Le s&p 500

L’indice S&P 500, avec autre acronyme d’appellation SPX, INX ou GSPC, basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses aux États-Unis, on cite: le NYSE (New York Stock Exchange bourse de New-York située dans le quartier de Wall Street) ou le NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations, deuxième plus important marché d’actions des États-Unis, derrière le NYSE). L’indice est possédé et géré par Standard & Poor’s, l’une des trois principales sociétés de notation financière. Il englobe environ 80% du marché boursier américain. L’indice S&P 500 a été créé le 4 mars 1957. Il a détrôné le Dow Jones Industrial. l’indice englobe aussi tous les secteurs d’activités et couvre une grande part du marché boursier américain. Pour plus de détails, visitez dehalte.info.

Le fonctionnement du SP 500

Pour s’intégrer le SP500, un comité d’experts se charge de l’examination mais pour passer la sélection, il faut avoir au moins 5.3 milliards de dollars comme capitalisation boursière et dispose d’un capital flottant, la part de capital d’une entreprise dont les titres financiers sont disponibles et échangeables en bourse, est plus de 50%. Autres critères pour être SP500, avoir déposé un rapport annuel au moins, son cours de bourse doit être au moins 1 dollar par action. De ses immobilisations et de ses revenus, au moins 50% doivent être situés aux États-Unis. Le dernier critère, non le moindre, l’entreprise doit avoir au moins de gains positifs durant quatre trimestres consécutifs.

L’indice S&P500 reflète la variation des prix de chaque action des entreprises membres en fonction de leur pondération dans l’indice sans considération les dividendes. D’autres indices SP500 peuvent intégrer les dividendes sous forme de dividendes réinvestis brut ou net.

La publication et le partage de la cotation de l’indice SP500 ou les heures de cotation sont 9h30 – 16h00, heure de New York ( soit 15h30-22h00 heure française).

Le S&P 500 suit la capitalisation boursière des entreprises de son indice, c’est-à-dire, la valeur totale de toutes les actions émises par une entreprise. Le calcul est la multiplication du nombre d’actions émises par le cours de l’action. Si une entreprise dispose 2 millions d’actions détenues par des actionnaires et le cours de l’action est de 5 dollar, la capitalisation boursière de cette entreprise est de 10 million de dollars, autrement dit, la valeur de l’entreprise est de 10 millions de dollars.

La place de SP500 dans le monde des bourses

Le SP 500 est l’indicateur de performance très utilisé pour évaluer la condition économique américaine de sa part de marché avec 75% au moins sur le marché boursier américain et 50% de celui du marché mondial. De ce point de vue, le SP500 attire plus d’investisseurs, car il dispose une large visibilité ; en fait, l’indice a été créé pour faire le suivi de la performance globale des marchés boursiers, car il couvre un large éventail de secteurs et d’entreprises.

Et pour les administrateurs de portefeuilles, il est l’indice phare de par sa valeur qui est calculée en pondération de la capitalisation boursière, mais pas sur la tendance boursière.

Le S&P 500 est considéré comme un indicateur de marché et économique, car il se constitue de larges paniers d’actions sans trop de petites entreprises ou de sociétés obscures; et des investisseurs individuels qui détiennent ces entreprises.

Plan du site